Accueil

Un Territoire Remarquable

Des milieux contrastés

 

Sur les gorges de la Loire, on trouve majoritairement des milieux forestiers. Ils représentent 61% de la superficie du site Natura 2000 (1526 ha). Ces forêts se composent principalement de caducifoliés, comme les hêtres, les chênes, les érables…

Ensuite, 21% de la zone est occupée par des landes à genêts ou à callune, milieux ouverts qui tendent petit à petit à se fermer : le déclin de l’agriculture entraîne l’abandon de l’entretien des terrains. Ces milieux délaissés par les activités agricoles sont menacés par l’embroussaillement et la colonisation à terme d’arbustes et de genêts à balais. Les sites se recouvrent petit à petit de plantes envahissantes, engendrant également la disparition de certaines espèces (par exemple l’Alouette lulu) associées à ces milieux. Pour palier ce problème, de plus en plus de landes, prairies, pelouses et escarpements rocheux sont entretenus (par exemple par agropastoralisme) pour favoriser la diversité des habitats naturels et de la faune associée.

11% du site est représenté par les milieux aquatiques : le plan d’eau du Grangent et deux rivières Grangent et Lizeron qui viennent rejoindre la Loire.

Le reste est occupé par des rochers et des éboulis (1%) et par des surfaces cultivées (6%)